• Je vous avais proposé dans un précédent message, une trame de préparation de toilettage de texte en cycle 3 (c'était ici).

    Je vous propose maintenant de découvrir au cours de différents toilettages de l'année dernière, comment j'ai fait évoluer ce rituel de grammaire, conjugaison, vocabulaire et orthographe.

    Petit rappel de ce rituel: chaque matin, les élèves avaient, dès leur arrivée, la consigne de se mettre en écriture pendant 15 minutes. Quelques inducteurs, supports d'aide à l'écriture étaient disponibles si besoin et il était autorisé d'écrire par équipe de 2. Au bout de 45 minutes (soit trois jours de production, de recherche d'inspiration), je proposais à ceux qui le souhaitaient de me laisser leur cahier de brouillon, afin que je corrige leur premier jet. Je préparais une pile spéciale pour les candidats au toilettage de texte. Le vendredi soir, j'emportais ces cahiers et je choisissais parmi les volontaires, le texte qui me permettrait de rebrasser une notion déjà vue (mais non réinvestie majoritairement), soit de découvrir un notion (par exemple le complément circonstanciel).

    Le lundi matin, je projetais le texte que j'avais choisi (ou une partie de ce texte) et le travail de toilettage commençait. J'avais déjà prévu un canevas de la trace écrite, puisque je savais sur quelle notion je voulais rebondir. Mais comme les élèves voyaient qu'ils avaient besoin de travailler ce point grammatical, ils se mettaient au travail bien volontiers.

    Voici quelques exemples de toilettages de textes:

    TT numéro 2 : noms, pronoms, verbes, ponctuation

    TT numéro 5:  les erreurs sont corrigées par un code de correction, mot à mot, dans l'ordre des erreurs.intro code de correction des textes et rappel des ressources+ accords noms, verbes, titre à l'histoire

    TT numéro 9: Première typologie des erreurs sans référence au code de correction explicite. Incitation forte à la relecture en fin de premier jet.

    TT numéro 13: à partir du TT numéro 10, introduction des lunettes orthographiques, grammaticales, de vocabulaire et de conjugaison. Au début, recherche par équipes de lunettes, puis recherche individuelle préalable à toute correction collective.

    L'année dernière, mes élèves ont réalisé 18 toilettages de textes, auxquels j'ai lié des apprentissages majeurs. Le principal étant selon moi d'autoriser les élèves à s'approprier la langue française pour approcher au maximum de la langue écrite standard.

    Objectif de ces séances rituelles (du lundi matin dans ma classe):

    Découvrir et mémoriser quelques règles de grammaire en observant et en modifiant une phrase

    •   S’exprimer clairement à l’oral en utilisant un vocabulaire approprié
    •   Lire seul, à haute voix, un texte comprenant des mots connus et inconnus 
    • Copier un texte court sans erreur dans une écriture cursive lisible et avec une présentation soignée 
    • Utiliser ses connaissances pour mieux écrire un texte court   

    Les « raisonnements » sont à enseigner explicitement. Les élèves les maîtrisent grâce à un entraînement en situation ; les raisonnements s’automatisent par la pratique régulière, guidée d’abord puis autonome, dans des situations variées. La mobilisation adéquate des raisonnements utiles suppose l’intelligence de la situation. Sens et automatismes ne sont jamais disjoints.(cf Viviane Bouysse, IGEN)

    • Lier les activités à la lecture et à l’écriture (résoudre des problèmes)
    • Conduire à plus d’abstraction, de recul sur la langue (comparer des phrases de même sens, classer des phrases de la moins précise à la plus précise
    • Explicitation des raisonnements (ateliers de négociation, élaboration de fiches outils, étude de contre-exemples)

    Situations problèmes d’analyse en lecture:

    Entrainement à la pensée inductive :

     -Comparer pour chercher le point commun

    -Aller vers la notion, le concept : l'abstraction

    -Confronter des éléments pour en faire émerger les points communs, caractéristiques, relations ou structures

     

    Quelles pourraient être les opérations mentales d’appui (activités des élèves privilégiées)?

    Toilettage de texte suite et finComparer    Toilettage de texte suite et finModifier Toilettage de texte suite et finMettre en relation

     Toilettage de texte suite et finClasser (à l’intérieur d’une catégorie proposer une organisation) 

     Toilettage de texte suite et finTrier (dans des catégories différentes) Toilettage de texte suite et finIdentifier 

      Toilettage de texte suite et finDéfinir Toilettage de texte suite et finJustifier

    En bref, faire de la grammaire un objet de réflexion et un outil pour être efficace en réception comme en production. 

      Si ce sujet vous intéresse (comme il me passionne !), n'hésitez pas à partager votre expérience ou vos doutes en la matière !

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • Introduire les fractions en cycle 3

    Avant d'introduire les décimaux dans ma classe, j'ai cherché quelle valeur leur donner et comment lier fractions et décimaux.

    Bien m'en a pris, car je viens de tomber sur un article très intéressant de Rémi Brissiaud qui montre le lien à construire entre fractions et décimaux, en partant des fractions en CM1.

    Je vous donne le lien en question ici.

    Je suis en train de remaquetter ma programmation de période 4 et 5 surtout pour les mathématiques.

    Comme j'ai un projet de presse en cours, jusqu'aux vacances de Pâques, ma classe ne fera que des révisions de mathématiques.

    Mais à la rentrée de Pâques, je prévois une semaine entière dédiée aux mathématiques et à la découverte de la notion "fractions et décimaux". Je vous tiendrai au courant de mon travail en ce sens.

     

    Introduire les fractions en cycle 3Je rajoute après coup un lien vers Tice 74 qui propose une page de ressources sur TICE et divisions !

     Et voici un second lien vers un jeu de dominos de fractions réalisé par Romy !

    Une page difficile à trouver sur fractions décimales et nombres décimaux, avec de superbes documents de l'IEN Sannois (de versailles)

     

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Je vous les avais promies, les voici donc !

    Quoi donc? Mais les photos du jeu de "qui est ce" géant, fabriqué pour nos correspondants bien sûr !

    Le jeu de "qui est ce ?"Le jeu de "qui est ce ?"

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le plateau ouvert compte 26 cases numérotées contenant les photos des élèves.

    Le plateau fermé contient une enveloppe dans laquelle chaque élève a décrit sa photo le plus fidèlement possible.

    Il s'agit donc d'un portrait physique très précis, ayant pour but de différencier un visage d'un autre.

    Cet exercice d'écriture n'a pas été si facile que cela pour mes CE2-CM1.

    Les correspondants recevront le jeu en fin de semaine prochaine.

    Ils devront soulever toutes les fenêtres, lire chaque fiche et fermer les fenêtres au fur et à mesure qu'un portrait aura été identifié.

    Le maître disposera d'un index associant chaque visage à un prénom.

     

    L'an dernier, ma collègue (à l'origine du projet) l'avait fait faire à ses élèves en anglais et cela avait également bien fonctionné !

    Mais ils avaient colorié les visages façon Andhy Warhol, afin de faciliter la description des personnages et le réinvestissement des notions apprises (parties du corps, couleurs).

    Voir sur ce lien, la suite donnée par nos correspondant à ce jeu du Qui est-ce ... les mises à prix !

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • J'ai envie ce matin, de vous parler d'une expérience menée en classe cette semaine. J'avais trouvé l'idée... excellente (comme d'habitude !) sur le blog de Daniel Gostain. Cette séance s'appelle le Texte Initiales.

    Il a même mis en ligne une vidéo de sa séance, qui aide à bien anticiper sur le déroulement global.

    J'ai copié au tableau (eh oui, je n'ai pas encore de TBI, hélas !) un texte de 36 mots en ne notant que l'initiale de chaque mot.

    Cela faisait à peu près comme cela:

    E_____  1998, u____  g______________ d__  p_________________   a    d__________________

    d___   c_________________       i______________________  u__  c_________________   f__________

    s______________  l___________ t____________________ d__ M_____________ A______.

    L___  t_____________  v______  d____________  j________________ e___   2023.

    L___  c_________________  s_________   c__________________  d____ r________________  d___

    q____________  t____________, d’u___   p_________ e___ d__  l_______ d__     s______________.

    Ensuite, j'avais noté le prénom de tous mes élèves au tableau, dans un ordre arbitraire. Chacun disposait de 10 secondes (avec un sablier) pour donner un numéro de mot et une lettre ou un mot.

    La règle était: je peux proposer 3 lettres de suite (et je gagnerai 1 point par lettre) ou deux mots de suite ( et je gagnerai 2 points par mot).

    Contre toute attente, les élèves les plus réfractaires ont été les plus performants d'habitude, ils se sont sentis en danger par l'arbitraire, le hasard du choix des lettres à donner.

    Puis, ils ont formalisé que certains mots donnaient des indices: les ... sous entendait un pluriel donc un "S" ou un "x" probable en fin de mot suivant.

    Certains élèves ont cherché quelle lettre après D faisait un mot en dehors de DE (ils ne pensaient pas à DU).

    Nous avons cherché le champ lexical du chateau, en listant les mots susceptibles de se cacher derrière R_______ (remparts) ou T____ (tours)., un synonyme de maison (logis).

    Au fur et à mesure des difficultés (environ au bout de 30 minutes de recherche), je notais le nombre de letttres du mot et la position des lettres trouvées (comme pour un pendu).

    Voici la trace dans le cahier des élèves ainsi que le rappel des stratégies employées.

    Les enfants pénalisés car leur nom était en début de liste au début ont alors pu eux aussi trouver des mots et le jeu s'est ré équilibré.

    Voilà pour mon expérience, j'espère vous avoir donné envie de tester cet exercice de Daniel !

     

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • En ce début de troisième période en CE2-CM1, je dois entrainer mes élèves à la résolution de problèmes.

    CE2

    CM1

    CM2

    - Savoir organiser les données d’un problème en vue de sa résolution.

    - Utiliser un tableau ou un graphique en vue d’un traitement des données.

    - Savoir organiser les données

    d’un problème en vue de sa

    résolution.

    - Utiliser un tableau ou un

    graphique en vue d’un

    traitement des données.

    - Construire un tableau ou un

    graphique.

    - Interpréter un tableau ou un

    graphique.

    - Lire les coordonnées d’un point.

    - Placer un point dont on connaît les coordonnées.

    - Utiliser un tableau ou la « règle de trois » dans des situations très simples de proportionnalité.

    - Résoudre des problèmes relevant de la

    proportionnalité et notamment des

    problèmes relatifs aux pourcentages, aux

    échelles, aux vitesses moyennes ou aux

    conversions d’unité, en utilisant des

    procédures variées (dont la « règle de

    trois »).

    C'est en cherchant à modéliser des étapes pour faciliter l'accès au sens, la mise en situation des données et le choix des signes opératoires, j'ai trouvé ce document de l'IREM de la Réunion édité en 2008-2009. Attention cependant, malgré la grande qualité de cet outil, il présente de nombreuses coquilles orthographiques qui en altèrent l'utilisation en classe.

    Je me suis inspirée d'une partie de ce travail pour limiter le nombre de photocopies et l'adapter aux besoins de mes élèves.

    Voici le matériel nécessaire:

    associer enoncé et question au tableau

    Trouver question qui convient avec l'énoncé au tableau

    Trouver et rédiger une question

    Inventer un énoncé

    trouver l'unité de la réponse

    Compléter un énoncé et écrire une phrase réponse

     

    Ensuite, j'ai prévu de travailler à partir du document "8 séquences pour aider à la résolution de problèmes".

    Ce travail permet de construire « une vraie séance de lecture » à partir d’un énoncé de problème qu’on résout  ensuite (travail concernant la partie informative et la partie injonctive d’un énoncé).

    Il s'agit d'une banque de problèmes élaborée autour de 8 situations de référence :

    • des situations additives : L’autobus Angoulême-Montmoreau
    • des situations de proportionnalité : Des graines et des souris
    • des situations multiplicatives 1 : Les géraniums & Le carrelage
    • des problèmes de comparaison : Les coquillages
    • des problèmes de division quotition : Les oeufs de Mme Dupont
    • des problèmes de division partition : Le trésor des pirates
    • des situtions multiplicatives 2 : Le menu du restaurant
    • des problèmes complexes : La commande de livres

    A partir de ces 8 situations, un travail en quatre temps est proposé :

    • un temps de découverte de la situation de référence (une séance)
    • un temps de résolution des variations à partir du problème de référence (3 séances)
    • un temps de retour sur les situations antérieures avec tri d’énoncés, écriture d’énoncés... (2 séances)
    • un temps de résolution de "problèmes pour chercher" en lien avec la situation référente (2 séances)

    Enoncés de démarrage collectif de chaque séquence

    Fiche élève des trois premières séquences

    Je vous proposerai les autres prochainement en complétant ce billet. (J'ajuste généralement le travail donné donc, je ne prépare pas une séquence jusqu'au bout tant que je ne l'ai pas lancée en classe).

     

     



    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • J'avais perdu ma fiche sur la recette et une collègue et copine me l'a retrouvée sous format papier !

    Alors j'ai tout retapé, et la voici prête à être partagée !

    Voici la fiche élève sur le vocabulaire de la recette:

    Télécharger fiche élève recette.pdf

    Ensuite, en plusieurs parties, voici l'affiche pour la classe à fabriquer avec les élèves:

    Télécharger recette affiche 1.pdf

    Télécharger recette affiche temps.pdf

    Télécharger verbes à cuisiner.pdf

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Voici notre premier lapbook terminé ! Il parle de nos recherches sur le rugby de ce mois-ci!

    Nous participons à un tournoi la semaine prochaine, tant sportif que littéraire et culturel.

    Nous espérons séduire et convaincre le jury de notre travail :)

    Je me suis inspirée du super site de charivari qui met en ligne un post exceptionnel sur les lapbooks.

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  • Géographie cycle 2 et 3 la ville, le paysage urbainRepérage dans l’espace grâce au plan de la ville de …..

    Rapide présentation de la séquence articulée autour de la visite en ville.

    Séance 1 : sortie et repérage sur le plan (demandé avec les élèves à l'office de tourisme)

    Séance 2 : simulation de déplacement et rappel des déplacements effectués lors de la sortie. (gestion de tableau double entrée)

    Séance 3 et 4 : introduction des définitions de la ville, population,… par la médiation des jeux sur la France  et sur les paysages.

    Séance 1 in situ : faire découvrir la ville, relever les informations (pré requis) des élèves sur la ville. Evaluer leur capacité à se repérer sur un plan de centre ville, à lire un tableau à double entrée.

     

    Notions et compétences visées : Connaissance et construction de la notion de ville

    -           Observer                                      

    -          Repérer                                         sur site (espace perçu)

    -          Situer                            

    -          Orienter                                        sur plan (espace lu)

    -          Représenter

     Vocabulaire associé :

    -           Schéma, plan

    -          Point de vue                  Prises de vue  

    -          Cadrage

    -          Vocabulaire spatial (droite, gauche, au loin, à côté….)

     

    Séance 2 : en classe : faire retrouver chaque codage correspondant à chaque monument principal de la ville. Relever  (faire se remémorer les élèves) et lister les caractéristiques d’un paysage de ville. Distribuer une leçon sur le paysage urbain.

     

    Séance 3 : évaluer à partir de photos si les enfants sont capables de distinguer paysage de ville et de campagne. Leur demander de coder quelques monuments sur un plan de ville différent. Etre capable de nommer les caractéristiques principales d’une ville. Comparer avec le paysage autour de la classe et amorcer le travail sur un paysage de campagne.

     

    Déroulement succinct de la séance 1 :

    Chaque enfant dispose d’un plan de la ville de ………… qu’il a demandé à l’office de tourisme de la ville.

     

    1-      Essayer de placer le plan dans le sens de notre orientation dans la ville. Faire reconnaître la……………………….., le boulevard………………, la partie vieille de la ville (à gauche en descendant) de la partie récente (en partie à droite en descendant).

    2-      Chercher à donner le codage des principaux monuments de la ville en associant le numéro du monument avec l’abscisse et l’ordonnée du tableau double entrée du plan.

    (ex : La Barbacane numéro 1 est codée B3 sur le plan).

    3-      Chercher à coder aussi les principaux éléments de la ville : la mairie, le collège, la gare, les routes principales et leurs directions, les bâtiments d’habitation et les bâtiments de travail.

    4-      Faire repérer les principales caractéristiques d’un paysage urbain, qui sont assez différentes du paysage autour de notre école (champs, vignobles, maisons avec jardins etc…)

     

     Lien vers la page de Rue des écoles CP  ES 04 : observer des paysages, ville et campagne

    Tiré de ASP (assistance scolaire personnalisée, en partenariat avec la MAIF)

    Synthèse de cycle 2 :

    À quoi reconnaît-on une ville ? On peut y trouver : des immeubles, un supermarché, des feux tricolores, un square, de nombreuses voitures, des lampadaires, des bancs publics, etc.

     

    Synthèses de cycle 3 en 3 séances : (en lien avec jeux sur la France et sur les paysages cf jeu sur le blog).

    Le paysage urbain se caractérise avant tout par l'abondance de ses constructions. En ville, on trouve : des monuments historiques, transformés ou non en musées, des bâtiments publics (mairie ou hôtel de ville, poste, écoles, services administratifs divers), des commerces individuels ou des centres commerciaux, des quartiers d'habitations (habitat individuel de type pavillonnaire et habitat collectif, dans des immeubles), des lieux de travail, bureaux ou usines, des voies de communication (rues, routes, autoroutes, voies ferrées).

    En règle générale, les constructions les plus anciennes se situent dans le centre-ville et les plus récentes, dans les quartiers périphériques.

    Une ville est un lieu qui rassemble de nombreuses constructions. On y trouve des bâtiments publics (comme l'hôpital ou l'école), mais aussi des lieux d'habitation collectifs (immeubles, appartements) ou individuels (maisons, pavillons).

    Les commerces sont également nombreux : grandes surfaces, plutôt situées à l'extérieur des villes, petits commerces (librairie, boulangerie, charcuterie, etc.) proches des lieux d'habitation.

     

    Une agglomération comprend une ville et sa banlieue.

    Les habitants des villes sont des citadins.

    Dans le classement des villes françaises par nombre d'habitants, Paris arrive en tête de liste. Dominant le réseau urbain de l'ensemble du pays, la capitale intra muros compte en effet plus de 2 millions d'habitants (près de 9 millions pour l'ensemble de la région parisienne qui représente, à elle seule, 20 % de la population française). L'écart avec le reste du territoire est d'autant plus saisissant qu'après Paris, les grandes villes françaises (comme Lyon ou Marseille) n'atteignent pas le million d'habitants.
    Les grandes agglomérations dominent la vie économique de leur région en proposant des biens et des services à la population et en concentrant les centres de recherche et les universités. 

     

    Les quatre plus grandes villes de France sont : (en nombre d’habitants)

    75 Paris       2 147 857
    13 Marseille  807 071
    69  Lyon         453 187
    31 Toulouse  398 423 

    Evaluation individuelle en cycle 2 en fin de séquence: les élèves disposent du plan simplifié de la commune annoté de balises et doivent le légender en faisant correspondre les photos annexes aux balises.

    Rapide évaluation sur la ville en cycle 3 :

    Utiliser un vocabulaire géographique précis.

    Connaître des éléments de la géographie de la France.

    Donne la définition de la ville :

     

     

     

    Quels sont les avantages et les inconvénients de la vie en ville ?

    Avantages :___________________________________________________

    ____________________________________________________________

    Inconvénients :____________________________________________________________________________________________________________

    Cite trois types de services qu’on trouve à la ville :

    ___________________________________________________________________________________________________________________________________________

    Complète le texte :

    Les habitants de la ville sont des ______________. Autour de la ville, la ____________ regroupe des ________________et des ________________ et grignote de plus en plus la ________________ environnante.

    Cite quatre villes de plus de 400 000 habitants :

     
     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • jeu France

    Voyage en France

    Et voici un autre jeu de géographie, toujours concocté par Cédric Léon, qui aide à connaître la France.

    Mer, montagnes, villes, campagnes, n'auront plus de secrets pour vos élèves avec ce jeu !

    Télécharger grandes villes de France .doc

    Télécharger cartes de jeu France.pdf »

    Télécharger plateau jeu France.jpg »

    La règle du jeu figure en intégralité en page 12 du lien ci-dessus, en voici un extrait:
    Matériel :
    - Un plateau de jeu contenant la carte de France.
    - Un paquet de cartes Voyage en France contenant les cartes réserve d’essence et
    sanction (pannes, crevaisons…)
    - Un paquet de cartes Destination
    - Un paquet de cartes Passage (optionnel)
    - Un paquet de cartes Voyage en France contenant les cartes Vacances (optionnel)
    - Des pions
    Nombre de joueurs : de 2 à 5
    Règles du jeu :
    Le but du jeu est de se rendre de Paris à une des grandes villes de France. Pour cela, on
    utilisera les cartes réserve qui permettent de passer d’une ville à l’autre.

    Bon jeu !

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • En ce2 Cm1, à la rentrée, il est difficile de trouver un point d'accroche entre les deux programmations de mathématiques.

    Je vais me lancer dans la situation des trombones de Ermel CM1 pour les plus avancés, et je reproduis une situation quasi identique avec des nombres plus petits et moins d'échanges avec les CE2 et CM1 plus en difficultés.

    J'ai donc préparé des colliers ( 10 t) , sachets ( 100 t)  et boite (1000 t) de trombones pour en avoir 1135 sur une table.

    De cette situation ont découlé 3 autres données, la quatrième était prévue pour les plus avancés.

    télécharger fiche de prep 1 trombones CE2 CM1

    Télécharger doc élèves trombones 1

     

    Bilan de cette séance de découverte et évaluations des pré requis en numération de position:

    sur mes 20 élèves, 10 ont demandé à s'inscrire en soutien sur la numération de position, CE2 et CM1 confondus.

    Les 10 autres avaient déjà bien compris la consigne et ont utilisé des stratégies intéressantes pour réaliser l'exercice.

     

    Matériel:

    Pensez à faire une grande affiche sur laquelle vous collez les correspondances:

    1 trombone

    1 collier = 10 trombones

    1 sachet = 10 colliers

    1 boite = 10 sachets.

    Pour aider les plus en difficulté, vous pouvez leur prévoir une fiche d'aide individuelle qui récapitule les conversions possibles (1 sachet = 10 colliers = 100 trombones).

     

    Ma séance 2 sera fractionnée: pendant que le groupe avancé sera en autonomie (sur PIDAPI dans ma classe), je prendrai le gorupe d'enfants plus en difficultés pour réaliser des colliers, et des échanges. Puis je leur ferai retrouver le nombre de trombones utilisés et je leur demanderai de placer ce nombre dans un tableau d'unités et de mille.

    Pour les séances suivantes, je travaillerai avec eux en partant de la séance "les craies" du fichier élève Ermel CE2.

    Le groupe avancé travaillera sur la séance 1 d'Ermel CM1. Il leur faudra retrouver le nombre total de trombones dessinés sur une feuille ( qui dépasse les 3000).

     Votre avis et votre expérience m'intéressent, si vous avez déjà travaillé sur ces supports.

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique