•  

    Un nouvel espace pour ce blog... ailleurs

    Comme je vous l'avais dit, j'ai décidé de migrer mon blog vers un hébergeur moins gourmand en publicité.

    A partir de maintenant, je vais publier ici:

    http://lewebpedagogique.com/carolarcenciel/

    et vous pourrez retrouver peu à peu l'intégralité des rubriques de ce site là-bas.

    Pensez à changer vos favoris !!

    Au plaisir de vous retrouver dans un nouvel espace !

    Carole

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Attention chers amis de la toile, notre amie blogueuse Dixmois s'est fait voler son site...par quelqu'un... qui a profité du fait qu'elle n'ait pas renouvelé son nom de domaine en temps et en heure pour le lui prendre... Notez bien son nouvel espace ici : http://dixmois.eklablog.com/ et effacez de vos tablettes celui qui finit par .fr !

    10mois

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Chers visiteurs qui passez par ici, 

    Gardez l’œil ouvert cet été, ce blog va subir une cure de rajeunissement prochainement.

    Il en a bien besoin... car il a déjà 6 ans et demi et cela se voit !

    J'ai envie de quelque chose de plus épuré. Grâce à lui j'ai appris à créer un blog, le personnaliser. J'ai bien joué avec, mais il ne me ressemble plus.
    Ne soyez donc pas surpris si vous le trouvez TRES changé :)

    A bientôt, bel été à toutes et tous !

    Carole

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Je partage avec vous une trouvaille qui concentre les différents courants pédagogiques, en carte mentale animée. Cliquez sur l'image puis sur les petits plus pour faire apparaître toute l'arborescence. Merci à Olivier Legrand pour cette recension.

    courants pédagogiques

    les courants pédagogiques

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et tous, 

    je suis une grande fan des réalisations de François Lamoureux que je suis assidûment depuis que j'ai eu la chance de le voir travailler dans sa classe.
    Quelques années plus tard, le voilà qui se lance dans un nouveau challenge, la réalisation d'une chaine youtube:

    voici ce qu'il en dit :

     Salut les amis, 

    aujourd'hui c'est une vidéo un peu spéciale que je vous propose. Je me suis enfin fait à l'idée que, oui, en quelque sorte, je suis un YouTubeur. Pourquoi je vous dis ça ? Parce que je commence vraiment à me passionner pour la vidéo. Et quoi de mieux que de partager ce que j'apprends avec vous, par le biais de cette chaîne. Et j'ai envie de le faire sérieusement. Parce que bon, faut pas se mentir, c'est pas que je faisais les choses à l'arrache avant mais sur mes premières vidéo je me posait pas trop de questions (ce qui a donné lieu à plein de vidéos complètement ratées que vous n'avez jamais vues).
     
    Là on est vraiment sur une histoire de passion. Je suis ultra motivé pour faire de cette chaîne un truc vraiment chouette.
     
    J'ai donc fait cette vidéo pour recentrer un peu les objectifs de la chaîne et aussi montrer qu'elle n'est pas forcément réservée aux seuls enseignants.
     
    Je compte sur vous pour partager un max cette vidéo pour m'aider dans ce projet et qu'on soit de plus en plus nombreux pour qu'on échange encore plus ! (Et puis pensez à laisser un pouce bleu et à vous abonner pour ne rien rater des prochaines aventures !!!). 
    Bien amicalement, 
    François

    @francoislmrx

     

    Alors, voilà, si vous voulez l'aider à casser l'image du prof vieux jeu, démodé, et coincé derrière ses bouquins, n'hésitez pas à liker sa page !

    A tout bientôt, 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Même en n'étant pas titulaire d'une classe, il est possible de faire participer ses élèves à la SPME. La semaine de la presse et des médias est organisée par le CLEMI. Chaque année, en janvier, un jeudi à midi, il faut s'inscrire pour sélectionner les journaux qui nous intéressent.

    Travailler sur la semaine de la presse...

     

    Ensuite, mi mars, les envois gratuits arrivent à l'école. Avec chaque classe, selon le niveau des élèves, je travaille à un premier feuilletage. certains enfants n'ont jamais touché, senti un journal papier. Les différences de textures sont abordées. Les magazines à la parution plus rare sont plus épais car faits pour durer une semaine ou un mois. Les quotidiens sont imprimés sur du papier fin qui coûte moins cher et pollue moins.

    Travailler sur la semaine de la presse...

     

    Ensuite, on repère les titres, on fait des tris de journaux, par publics ou centres d'intérets... avec les plus agés, on peut trier par type de parution, par gamme de prix...

    Voici un type de trace écrite que je laisse dans les cahiers, si cela peut vous inspirer et vous donner envie de vous lancer.

    Télécharger « La semaine de la presse à l ecole ce1 ce2.doc »

     

    On dégages les points communs sous forme de carte mentale:

    Travailler sur la semaine de la presse...Travailler sur la semaine de la presse...

    Travailler sur la semaine de la presse...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voir aussi cet article d'une autre année sur la SPME : http://carolarcenciel.blogueuse.fr/la-semaine-de-la-presse-en-cycle-2-a3234160

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et tous, 

    Je tiens à vous exprimer ma gratitude ici, car j'ai eu grand plaisir à partager mon travail avec vous depuis maintenant 6 ans. 
    Je vois que mon partage vous intéresse, même si c'est rarement du prêt à enseigner "que je vous livre ici.
    C'était mon pari risqué, de vous aider à "décoller", à découvrir des manières de faire autrement.. ce qui ne veut pas dire forcément mieux bien sûr !

    Quasiment 700 000 visites en 6 ans...

    Comme vous le savez, ce blog est un peu en jachère car j'ai repris des études universitaires et j'assure maintenant des compléments de services dans des classes qui ne sont plus les miennes tout à fait.

    Une fois passé ce deuil d'aménager un espace et de tisser un lien privilégié avec des enfants plusieurs heures chaque jour, je profite maintenant de mon esprit plus libre pour rédiger ma thèse le soir.

    Ce n'est pas que le métier de BD soit plus léger, rien n'est moins sûr d'ailleurs.
    Mais disons que la charge affective est différente pour moi. L'investissement personnel est dosé différemment. J'ai moins à donner sur le long terme, je profite davantage de l'instant présent et de ce que je peux apporter à chacun. Mais j'y pense moins ensuite. De même, l'investissement affectif à mon égard est moindre, puisque je ne suis pas la titulaire de la classe. Et ces loulous, attachés par loyauté à leur enseignant principal, savent bien le dire.

    C'est très bien ainsi, même si cela m'a manqué au début. J'apprécie aujourd'hui, d'avoir un regard affûté et distancié sur les potentialités montrées par un élève, pour le faire avancer vers ce qu'il n'a pas montré (qu'il en soit capable ou non). Cela facilite l'objectivation des progrès je trouve.

    N'hésitez pas à continuer à fureter ici. Je verrai alors comment faire avec cet espace, qui vit au delà de moi... J'ai presque l'impression qu'il ne m'appartient plus, c'est vous qui le faites vivre au gré de vos visites.
    Merci à vous !

    Quasiment 700 000 visites en 6 ans...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Vous connaissez cette chanson de Jean-Jacques Goldman, "il changeait la vie"?

    Les #sauveurs ou les #assassins

    C'était un professeur, un simple professeur 
    Qui pensait que savoir était un grand trésor 
    Que tous les moins que rien n'avaient pour s'en sortir 
    Que l'école et le droit qu'a chacun de s'instruire 
    Il y mettait du temps, du talent et du cœur 
    Ainsi passait sa vie au milieu de nos heures 
    Et loin des beaux discours, des grandes théories 
    A sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui  Il changeait la vie !

    Litanie de métiers indispensables et modestes, qui changent la vie des gens...

    Depuis cette rentrée 2016 tout particulièrement, je prends à cœur les attaques contre l'école...
    Celle dans laquelle je travaille, celle qui accueille tous les enfants, 
    De tous milieux, de tous âges, de tous horizons...

    Et je vois mes collègues, déjà fatigués par ce premier mois de classe, mais toujours motivés par les projets de l'année à venir, les esprits à éveiller...
    Et je vois aussi les chercheurs, les pédagogues, les formateurs organiser leurs plannings pour faire réfléchir, accompagner, changer des pratiques.... à la rencontre du terrain.

    Alors quand j'entends les grands projets de casse de cette Ecole, quand je lis les programmes les plus rétrogrades, aux bénéfices des puissants et des riches, je m'étrangle.

    Avec quelques amis, apolitiques mais défenseurs des valeurs de l'école, nous avons décidé de soutenir ces personnalités attaquées par de récents torchons. Nous éditons des portraits réels ou réalistes d'enseignants, bricoleurs de leur classe pour couvrir les besoins de leurs élèves. C'est à suivre ici, ailleurs et sur ce blog que nous mettrons à jour: https://lessauveursdelecole.blogspot.fr/

    Les #sauveurs ou les #assassins

    Les #sauveurs ou les #assassins

    D'autres portraits à lire et à écrire si vous voulez vous joindre à nous dans cette écriture... 

     PS: bien sûr le titre les #sauveurs se veut un écho aux #assassins de l'école... Ne voyez aucune mégalomanie dans ce titre... C'est juste une réponse caricaturale...

    Pour en savoir plus sur l'origine de notre colère, je vous conseille la lecture de l'article de JM Zakhartchouk dans les Cahiers pédagogiques ou l'article de Ptite Julie sur son blog.

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Avant de clôturer le compte classe de mes trois dernières années passées à l'école de Sauzet en Ce1 Ce2, j'ai souhaité conserver un souvenir des projets réalisés. Voici donc un storify avec quelques allègements (notamment les phases de twictée que je n'ai pas publiées ici).
     
     
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Comme vous le savez sans doute, j'adore travailler avec des élèves qui comprennent ce qu'ils font et qui ont envie de s'investir dans leurs apprentissages. C'est pour cela que la pédagogie de projet est mon meilleur allié.

    En ce1-ce2, en découverte du monde, un travail sur le patrimoine local est recommandé, pour mieux comprendre le monde qui nous entoure.

    Mes élèves ont décidé de valoriser le village de leur école, en mettant l'accent sur les endroits "utiles" du point de vue culturel ou sportif, pour un touriste de passage.

    Pour me rassurer sur les orientations de ce projet de longue haleine (il nous aura fallu toute l'année scolaire pour en voir le bout), j'ai conçu une carte mentale, afin de ne pas m'égarer dans les apprentissages en jeu.

     J'ai également conçu une chronologie relative, au fur et à mesure...

    Le vendredi 3 juin, nous avons inauguré les QR codes avec madame la maire du village. 

    Et voici le résultat final sur prezi: (cliquer sur l'image pour que le projet s'ouvre dans une nouvelle fenêtre)

     

    Si vous voulez tester, il suffit d'avoir une appli lecteur de QR code sur votre smart phone ou tablette et d'une connexion internet :)

    Les élèves ont quasiment tout fait, une fois qu'ils ont compris comment utiliser l'application Voice (ou Adobe Spark video maintenant) grâce au storyboard de François Lamoureux.

    Partager via Gmail

    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires