• Voici maintenant le tableau des droits des élèves de la classe.

    droits ceintures comportement

     

    Il est en lien avec celui des devoirs dont j'ai parlé juste avant.

     

    Outils coopératifs (définitions de pratiques professionnelles)

    Le respect des devoirs donne des droits. Le maître peut faire de plus en plus confiance à l'enfant et il lui donne donc plus de libertés. la confiance se mérite. Les ceintures ne sont pas données par le maître, mais par le groupe à l'occasion du conseil de ceintures qui se tient une fois par mois.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    devoirs ceintures comportement

    Vous trouverez ci-joint la partie DEVOIRS du tableau des ceintures de comportement de ma classe. (Merci à Angie qui m'a prêté son cadre).

     

     

    Outils coopératifs (définitions de pratiques professionnelles)

     

    Une fois par mois, pendant le conseil du vendredi matin, nous décidons collectivement si un élève a repecté les devoirs correspondant à la ceinture qu'il demande.

    S'il obtient une majorité de soleils, (main levée écartée), il obtient sa ceinture. Sinon, il reste dans la même couleur de ceinture.

    Pour chauqe ceinture, correspondent des devoirs qui ouvrent à des nouveaux droits. Plus on est respectueux des règles de l'école, plus on obtient de droits. (cf message suivant)

    Exceptionnellement, il peut arriver que le comportement d'un élève dérange le groupe, au point qu'il doive perdre les droits de sa ceinture. ll devient alors "ceinture rouge" et perd tous ses droits. Il doit systématiquement suivre la maîtresse, et n'a plus de liberté pendant 3 jours. Ensuite, un conseil extraordinaire décide de le réinstaller dans une ceinture.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Chaque semaine, un tableau comme celui-ci est affiché au coin regroupement de la classe. Les enfants peuvent y accéder et inscrire leur nom dans la colonne qui l'intéresse. 

    Ils seront alors appelés par le président du conseil du vendredi pour expliquer, justifier leur inscription. Il leur faudra parfois argumenter pour convaincre les camarades que leur idée est bonne; ils devront justifier un "je critique" car avant de critiquer quelqu'un, on doit lui avoir envoyé un message clair. Ce n'est qu'en cas de conflit non réglé qu'on en appelle au conseil pour régler ce différend.

    Actuellement, je suis en train de faire évoluer le temps du conseil. Un élève a proposé un nouveau métier dans la clase:facteur ... il nous faut donc une boîte aux lettres...

    Ainsi l'idée a t-elle germé d'écrire des messages. J'ai rebondi sur l'occasion, en proposant que les messages "je félicite", "je critique", "je propose" soient écrits (seuls ou en dictée à des copains ou à l'adulte) et postés. Le vendredi matin serait le jour de l'ouverture de la BAL. Dispositif en cours de test, à suivre donc ...

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Protocole:

    1-préparation de la recherche

    2- recherche documentaire

    3-exposé

    1-choix du thème de la recherche, du support d’information.

    Les enfants notent des questions qu’ils se posent sur un sujet précis et sollicitent les questions d’autres enfants de la classe. Ils notent a priori tout ce qu’ils croient savoir sur ce sujet, en quelques lignes, sans s’être encore documentés.

    2- sélection de la documentation qui peut répondre à leurs questions, illustrer leur propos (recherches en bibliothèque, à la maison, sur internet etc ..). Ils répondent aux questions qu’ils se sont posées, préparent de nouvelles questions pour la classe suite à leurs lectures. Ils rédigent une affiche d’exposé pour la présenter à la classe en format A3.

    3-la fiche est photocopiée en A4 pour chacun des enfants.

    Les présentateurs parlent fort et distinctement, répondent aux questions de leurs camarades en faisant des phrases courtes, seulement s’ils ont trouvé la réponse. Rien ne doit être inventé, les enfants doivent citer leurs sources documentaires.

    Après l’exposé, les enfants valident ou  non le travail de leurs camarades, et gardent cette feuille dans leur cahier de conférences.

     

     

     Fiche mémo pour chaque élève (attentes, évaluations, construction du savoir faire)

    Pour présenter un exposé :

    1- Je choisis un sujet  qui m’intéresse : par exemple, j’ai lu un livre qui parle d’un animal, d’un endroit, d’une période de l’Histoire que je ne connais pas très bien et qui me plaît beaucoup. Je note sur une feuille tout ce que je crois savoir, les questions que je me pose, et je demande aux copains de m’aider à trouver des questions.

    2-Je cherche les réponses à mes questions en lisant dans les livres, les revues, les reportages télé, sur l’ordinateur, à la maison et à l’école, pendant une semaine. Puis je prépare une affiche de présentation pour la classe sur une feuille A3.

    3-Je me place devant la classe et je présente ma recherche. Je dois parler lentement, articuler, faire participer mes camarades. Je dois écouter leurs remarques sur ma présentation et accepter d’entendre des critiques sur mon travail.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Modalités: environ 20 minutes, 3 matins par semaine

    Un président assure la présidence, il est volontaire. Il peut s’aider des maîtres mots qui ne changent jamais.

    Un secrétaire note dans le cahier du quoi de neuf, les noms des participants, un bref résumé des thèmes abordés, et il rappelle que le temps passe vite.

    Ouverture du président : « le quoi de neuf est ouvert ». Je serai le président. On demande la parole, on ne se moque pas, on écoute celui qui parle. Je donnerai la parole en priorité aux petits parleurs, les gêneurs au bout de 2 fois ne pourront plus donner leur avis. »

    Voici la liste des noms des enfants qui vont intervenir aujourd’hui. 

    Pour chaque intervention :

    Président : « je donne la parole à … » « y a-t-il des questions ? »  qui veut travailler à partir de ce qui a été dit ?

    « le QDN est terminé »

    Appréciation des camarades sur la présidence.

    Pour peaufiner ce cahier des charges des échanges lors du quoi de neuf, je me suis largement inspirée des propositions de Sylvain Connac dans son ouvrage "apprendre avec les pédagogies coopératives") Si vous ne connaissez pas cet ouvrage, je vous en recommande assidument la lecture !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Ceintures de niveaux ou de couleur de comportement

     S'inspirant des ceintures de judo, de la ceinture blanche à la ceinture noire, en passant par la jaune, l'orange, la verte, la bleue et la marron, les apprentissages sont ainsi gradués. A chaque couleur correspondent des compétences sociales et civiques.

    Cette ceinture matérialise la position provisoire de chacun  par rapport aux exigences de la vie au sein du groupe. A chaque couleur correspondent compétences, droits et devoirs.

    Code des sons

    Affichage qui indique si un enfant peut parler sans autorisation particulière, s’il peut parler normalement, en chuchotant ou s’il n’est pas du tout autorisé à parler

    Création math

    Production écrite mathématique, invention d’un exercice en mathématiques.

    Conseil de classe

    Institution centrale de la classe, lieu de décision, de régulation des conflits, d'élaboration des règles de vie, de reconnaissance des progrès (apprentissage et comportement), d'organisation des projets collectifs et des prises de responsabilité. Le Conseil se réunit le vendredi selon une durée déterminée à l'avance (1/2 heure en moyenne mais cela peut varier avec l'âge des enfants). Le Conseil a son propre rituel, ses maîtres-mots, et son organisation, présidence, secrétariat, lieu, place des chaises, …

    Correspondance

     Echange de textes, de lettres collectives, d’albums et autres productions entre deux classes. Nous correspondons avec une classe de CP CE1 près de Marseille.

    Journal scolaire

    Recueil rassemblant des textes libres, articles, documents, dessins, photos d’une ou plusieurs classes de l’école.

     

    Météo

    Moment de la journée où les élèves font le bilan d’une activité. Chacun, selon un code à déterminer, exprime ainsi son ressenti. Main ouverte signifie "ça va très bien" (soleil), main fermée signifie "ça va moyennement" (nuage) et main penchée signifie « ça ne va pas » (pluie).

    Métier

    Chaque métier correspond à des tâches utiles à la vie de la classe : portier, bibliothécaire, effaceur de tableau,… Chaque métier est exercé par un élève qui en a les compétences et qui est volontaire pour en prendre la responsabilité pour une période donnée (entre deux vacances).

    Plan de travail

    Outil d'organisation qui permet la personnalisation du travail. C'est une feuille où est inscrit tout le travail qu'effectue chaque élève à son rythme dans la semaine. Il regroupe les projets que chaque élève souhaite conduire et les exigences de la scolarité.

    Quoi de neuf

    Moment d’expression et d’écoute où les enfants peuvent raconter ce qu’il leur est arrivé, faire un exposé, réciter des poèmes, présenter un objet, partager un dessin, lire un texte libre etc…

    Tableau des ceintures

    Les résultats sont inscrits sur un tableau affiché au mur, visible par tous. Ne sont inscrites que les réussites, pas les échecs. Chacun sait ainsi où il en est et à qui il peut demander de l'aide. Ces ceintures, données par le maître, sont annoncées au Conseil

    Toilettage de texte

    Activité où toute la classe analyse un texte écrit par un élève afin de corriger les erreurs et l’améliorer.

     

    Temps personnels

    Moment de classe où les élèves travaillent en autonomie à partir de ce qui est prévu dans le plan de travail.

    Tuteur

    Enfant volontaire qui se met à disposition pour répondre aux questions d’organisation du travail d’un autre élève.

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Vite, vous faire partager mon enthousiasme pour un site magnifique qui me donne beaucoup d'espoir en ce moment morose d'équipes éducatives et de bilans des élèves de ma classe ...

    Alors, voilà, depuis que j'ai trouvé ce site, je me sens moins seule, moins triste pour le futur de mon métier, que j'aime tant mais qui m'use et qui vieillit si mal ...

    Le voilà, bonne navigation !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Notre école compte 2 classes: l'une de GS CP CE1, dite de cycle 2; l'autre de CE2 CM1 CM2 dite de cycle 3. 

     Le cycle 1 correspondant aux années de maternelle de petite et moyenne section ne sont pas représentées. Nos élèves commencent leur scolarité dans différentes écoles voisines. 

    Certains parents hésitent à inscrire leur enfant dans une classe de cycle par peur que le travail demandé y soit trop difficile. 

     Or, la classe de cycle projette les plus jeunes dans le temps. Lorsqu'ils voient leurs camarades de classe plus grands évoluer, agir, ils savent ce qu'ils vont apprendre, ils se rendent compte de ce qu'ils ont encore à construire ; cette projection leur permet d''entrer dans des projets d''apprentissage. Quant aux grands, ils prennent conscience du chemin qu'ils ont parcouru, ce qui leur permet de se conforter dans les apprentissages qu'ils ont déjà acquis. 

     Et puis il y a les interactions entre tous ces enfants d''âges différents : la classe de cycle est un lieu propice pour développer des relations d''aide et de tutorat. Les plus jeunes peuvent enrichir, construire de nouvelles connaissances grâce aux enfants plus âgés. 

     

    Chaque année, les projets de classe changent, et les enfants ne travaillent pas les compétences du cycle à aquérir de la même manière, avec les mêmes supports. Ainsi, des notions non consolidées en milieu de cycle peuvent être reprises sans que l'enfant soit pénalisé. Ce fonctionnement donne beaucoup de souplesse à l'enseignant pour adapter l'emploi du temps de chaque enfant selon ses propres besoins. 

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Dans notre école, les 2 enseignantes ont choisi une pédagogie dite "coopérative" ... Mais qu'est-ce donc? 

    Une école de vie qui engage une éducation du travail, une école qui donne à chaque enfant et à chaque jeune les moyens de construire ses apprentissages et qui lui ouvre le chemin d'une culture en profondeur, une école en rupture avec l'idéologie élitiste. 

    Une école qui essaie d'apporter un même cadre à tous nos élèves, dans lequel tout est fait pour favoriser l'expression et l'apprentissage des enfants, souvent par les enfants eux-mêmes; 

    Une école qui aménage des parcours scolaires, qui individualise les apprentissages dans le respect des besoins et des potentialités de chacun. 

    Bref, les enseignantes bricolent, tâtonnent, s'organisent, se mettent à disposition des élèves pour optimiser leur épanouissement personnel et leur réussite scolaire. 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Dès la deuxième période (novembre-décembre), je dégage du temps pour former mes élèves à la découverte, au maniement autonome de certains outils de correction de textes : le P’tit Dico des éditions Odilon, le répertoire de circonscription instauré en janvier 2008, les différents dictionnaires. Je rappelle la fonction de certains affichages construits avec eux. Pendant ce temps, je demande à l’Auxiliaire de Vie Scolaire d’animer un jeu de société sur les syllabes, le SILABO avec le reste du groupe classe. Mon but est d’en faire des personnes ressources en matière de premier jet d’écriture, afin qu’ils s’auto corrigent seuls et s’entraident ; puis, dans le cadre du tutorat, je leur fais passer des brevets de tuteurs, leur expliquant comment aider leurs camarades. ( sur le site de l'iCEM 34 dans la rubrique outils)  Ce fonctionnement me permet ensuite de libérer du temps pour les enfants qui n'ont pas acquis le principe alphabétique.

    Peu à peu, tous les élèves peuvent postuler pour obtenir des brevets : président du quoi de neuf, président du conseil, brevets de métiers etc.…

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique