• Aider les enfants à régler leurs conflits grâce aux messages clairs.

    Dans ma classe et celle de nombreux enseignants pratiquant la communication non violente (pédagogie institutionnelle, autres pédagogies coopératives ou lecteurs assidus de Sylvain Connac entre autres), les élèves apprennent à régler leurs conflits par le message clair.

    Un message clair, c'est en fait utiliser le langage pour faire entendre à son agresseur une douleur physique ou morale. Il arrive en effet que nos mots dépassent nos pensées, ou blessent autrui sans qu'on en ait l'intention. De même, il arrive qu'un"arrête" soit perçu comme un "continue, qu' est-ce qu'on s'amuse bien!".
    Dans ces cas là, un profil d'agresseur/agressé apparait.

    Le meilleur moyen pour stopper net le malentendu est de se faire un "message clair":

    -ce que tu m'as fait m'a fait mal (dans moncoeur, dans mon corps) et je vais te dire pourquoi.. Quand tu as fait ceci, cela m'a fait cela, est ce que tu comprends?

    -oui, je comprends, je te demande pardon. Je suis désolé, je ne le ferai plus.

    Sur ce site québecois (décidément !), vous trouverez la méthodologie du message clair super bien expliquée.

    En PJ, voici comment j'affiche la procédure pour mes élèves du cycle 3.

    Brevet de maîtrise de message clair.pdf

    affiche message clair.pdf

    En cycle 2, avant le conseil du vendredi, tous les messages clairs non réglés ou non effectués sont abordés, parfois par 2, parfois en jeu de rôle.Si vous commencez à travailler le message clair, je vous conseille d'abord d'effectuer un travail sur l'expression des émotions (comme les émoticones ou les smileys d'enseignement des langues vivantes).

    Puis, un point de départ ou une piqûre de rappel peut être le visionnage des vidéos de capcanal à partir des petits films "ça me touche". Cela peut aussi être le sujet d'un débat philo (DVP) ou d'un point de morale laïque...

    Pour vous convaincre, si ce n'est pas encore le cas, voyez ici un édit vers cet article canadien sur l'intimidation chez les 4-11 ans.

     Voilà !

    « Une FOAD, bonne idée, mais si c'est de qualité !Une conférence comme on en voudrait souvent ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Février 2013 à 11:47

    mmm !!! Ca m'interesse beaucoup cette démarche. je vais prendre le temps de creuser les liens que tu proposes pendant les vacances. merci beaucoup pour l'idée.

    2
    Mardi 12 Février 2013 à 19:42

    Je l'utilise beaucoup dans ma classe. Cet outil me permet d'alléger ma propre charge de résolution de conflit entre les élèves. Ils viennent me voir pour des situations "graves" ou pour un message clair qui doit être fait de nouveau. Dans ce cas, j'établis une procédure claire avec l'élève en question si la situation se vit de nouveau.

    3
    mave Profil de mave
    Mardi 12 Février 2013 à 20:31

    Bonjour! J'enseigne au Québec et je peux vous affirmer que cette méthode est appliquée dans plusieurs écoles, voire toutes avec certaines variantes. Cela est effectivement positif pour le développement de l'autonomie, de l'affirmation de soi ainsi que plusieurs aspects des relations interpersonnelles. Récemment, des élèves ont été mendatés à notre école pour mettre en scène diverses situations problématiques. Les élèves présentaient donc les différentes façons de régler un conflit, dont le message clair. Les élèves adhèrent facilement à cette démarche puisqu'on leur remet le pouvoir sur la situation. Par contre, ils ont besoin de modelage et de guidage pour les premiers temps. Lorsque instaurée dès les petits (nous commençons avec les petits du 1er cycle, soit 5-7 ans), les enfants appliquent par eux-mêmes et viennent nous voir seulement lorsque la situation demande l'intervention d'un adulte (bagarre, insultes répétées). Bref, notre tâche s'allège et les enfants se sentent mieux!  Mais comme dans tout, il faut un suivi, une certaine rétroaction sur les modalités d'application de cette méthode. Vous aurez des bienfaits dans votre classe, mais davantage si cela est un continuum au niveau de l'école. 

    4
    Vendredi 15 Février 2013 à 22:05

    je m'inspire aussi beaucoup de cela!

     
    5
    Samedi 23 Février 2013 à 18:45

    Bonjour Mave, oui, je vois bien qu'au Canada, vous êtes plus sensibles aux menaces d'intimidation que chez nous... d'ailleurs, ej rajoute ici un édit vers un site canadien... Merci pour ce témoignage ! et bizz aux trois Eklas ;)

    6
    gotta
    Lundi 25 Juillet 2016 à 20:40

    Merci pour les liens sur les sites canadiens, ils sont chouettes!

    7
    Samedi 13 Mai à 18:02
    sagebooker

    Je viens beaucoup relire ici ces derniers temps, parce que j'ai mis le doigt sur mes besoins précis dans ma classe et la gestion de celle-ci.
    J'ai mis en place des conseils de classe et d'école des élèves dans mon école de cette année, en prenant la direction.
    L'année prochaine, nous verrons avec le collège pour former des élèves médiateurs.
    En attendant, les messages clairs m'intéressent également. Dans ton brevet, tu parles d'exercices... sont-ce des exercices que tu as créés ? (et dans ce cas, quelle a été ta démarche), ou bien les as-tu dénichés ? (sur un site, dans un bouquin dont je pourrais m'aider ?). Merci !

    8
    Lundi 29 Mai à 11:03

    Bonjour Sagebooker :)

    voici des ressources sur les messages clairs

    des outils d'aide à la résolution de conflits entre élèves

    Bien sûr, tu as tout un chapitre de l'ouvrage de Sylvain Connac, apprendre avec les pédagogies coopératives, qui y fait référence.

    Tu as aussi ces 5 vidéos très bien faites: https://www.youtube.com/watch?v=a6Ftzn6vfb4&list=PLsS5lU3CRpnjUJYWUe-t7LBDaJVxLuciH

    par la Cardie de Lyon (sur youtube).

    A bientôt, au plaisir de t'inspirer !

     

    9
    Lundi 29 Mai à 20:32

    Le Connac est en transit vers ma boite aux lettres ;-)
    Un grand merci pour les autres pistes !!

    10
    Lundi 29 Mai à 20:34

    Après un premier tour, un grand merci !!! Il y a vraiment des ressources génials !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :