• Voici deux documents: fiche de préparation et document élève sur le corps humain: le squelette et les articulations.

    Télécharger FP squelette.pdf »

     

    Télécharger FP articulations.pdf »

    Je travaille en pluridisciplinarité cette partie du programme de découverte du monde, en même temps que les activités gymniques et d'expression corporelle. Je reviens dessus en étudiant les dessins  et représentations du corps des bonhommes et personnages des enfants.

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Pour réguler le bruit et les interactions entre enfants quand on n'est pas en position d'enseignement frontal, meixu vaut avoir balisé le niveau sonore autorisé: pour les activités de groupe, les recherches documentaires, les jeux pédagogiques... bref, pour tous ces moments où tous les élèves ne gardent pas la bouche fermée  à écouter la leçon... 

    C'est alors qu'intervient le code des sons. L'élève dont le métier consiste à surveille le niveau sonore et annoncer les chamgements d'activités, rappelle la couleur du code autorisé.

    Télécharger «code des sons.xps »

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • En surfant, je suis tombée sur ce site: http://jeuxdecole.wifeo.com et j'y ai trouvé d'excellents jeux !

    Tous sont présentés sous Word, et hélas la police n'est pas indiquée ... donc ils sont pour la plupart inutilisables en l'état. Il faut les retoucher, remaquetter, mais les idées sont excellentes!

    Alors j'ai pris quelques minutes et j'ai refait celui du loto des contraires.

    9 planches de jeu à compléter et la dernière page est à découper. Elle contient les mots à associer.

    Les élèves jouent par deux et le premier qui a réussi à compléter sa grille a gagné.

    Télécharger « loto des contraires.pdf »

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Je me suis servie du super site de Loustics (parfait quand on a un cycle 3 !) pour élaborer une fiche sur le dialogue.

    Pendant que ma collègue enseigne l'anglais en cycle2, je vais rendre visite aux élèves du cycle 3 pour travailler sur le vocabulaire et les types d'écrits.

    Donc, après les contes, l'article de journal, la recette, voici le dialogue.

    J'ai piché ici et là des bonnes diées, et j'ai carrément réutilisé la fiche de Loustics que je trouve parfaite. Voici des extrait de l apage téléchargeable, directement insérée en trace écrite pour mes élèves.

    Télécharger «mots pour écrire un dialogue.doc »

    Des mots pour écrire un dialogue

    Pour écrire un dialogue, on fait parler des personnages qui se répondent.

    A chaque fois qu’un nouveau personnage parle, on passe à la ligne et on utilise un tiret –.

    Certains verbes permettent d’indiquer quel est le personnage qui parle.

    De la ponctuation :

    Des tirets – des guillemets – différents points ? ! …

    Le dialogue est introduit par deux points et un verbe d’incise.

    Les verbes d’incise (qui introduisent le dialogue)

    Ils sont souvent conjugués au présent (même si les personnages utilisent le passé dans leurs répliques)

     

    Des verbes autres que DIRE :

    Demander

    Répondre

    Remarquer

    Murmurer

    Conseiller

    Questionner

    Répliquer

    Constater

    Soupirer

    Expliquer

    Interroger

    Riposter

    Observer

    Marmonner

    Rassurer

    S’écrier

    protester

     

     

     

    Penser à faire remarquer l'inversion du sujet (pense-t-il, dit-elle etc ...)

    Des substituts trouvés pour éviter la répétition du nom : (bon moment pour rappeler la pronominalisation)

     

    La maîtresse             L’enseignante, l’institutrice,

                                       Madame X…

                                       Elle, celle-ci

                                      

    Pascal                         L’élève, le jeune garçon, l’enfant

                                       Notre copain, ce camarade

                                       Le retardataire

                                       Il, celui-ci

     

     

     J'ajoute une feuille d'exercices, pour utiliser la ponctuation et transformer un sketch en dialogue écrit. (docs inspirés de 

     http://www.ien-landivisiau.ac-rennes.fr/ecrire-cycle3/dialogue/dialogue.htm)

    Télécharger «exos dialogue.doc »

     

     

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • photo rituels regroupementIl existe différents types de regroupements, selon l’heure, le moment de la journée, le besoin de réunir les élèves. Chacun revêt une importance différente, mais tous ont un point commun : Ils structurent le groupe et sont le lieu d’activités langagières variées.

    1) Le regroupement numéro 1 du matin sert à commencer la journée ensemble, se saluer (appel), se compter (nombre d’absents), se retrouver, mettre en place les rituels du groupe classe (météo ? date ?).

    Il se prolonge parfois par une seconde phase de présentation des activités de la journée, ou de la matinée. Chaque groupe se prépare mentalement à travailler, et écoute la consigne collective.


    2) Le regroupement numéro 2 a pour but de vivre et agir ensemble : cela signifie goûter, répondre aux besoins physiologiques des enfants (passage aux toilettes si besoin), mais aussi se préparer pour aller en motricité.

    (le goûter n’est pas forcément toujours pris en commun, et sur le temps scolaire, mais il existe toujours des temps de partage de bonnes choses).

     

    3) Le regroupement numéro 3 est directement lié à l’avancement des différents projets de la classe.  Il permet aux enfants de faire le point sur l’avancement, la fabrication des différents objets créés individuellement ou collectivement. Il peut concerner un niveau d’élèves particulier, et un nombre restreint de participants.

     

    4) Le regroupement  numéro 4 sert à clôturer les activités ou les ateliers.

    Il permet un retour au calme, pour être bien ensemble avant de se séparer en fin de demi-journée. Il sert à présenter les productions, les évaluer parfois.

    C’est un moment de détente, de relaxation, de chants ou de contes.

     

    Les regroupements 1 et 4 sont quotidiens, voire bi quotidiens, mais les autres sont variables selon les besoins, la capacité d’écoute des élèves.

     

    Les regroupements sont toujours liés fortement à des notions de repérages dans le temps et dans l’espace, car c’est là qu’on planifie les activités de la journée ou de la semaine, qu’on projette les enfants dans un futur plus ou moins proche.

    Ils sont vivants et sont donc riches en langage, libre ou guidé, en chants, en jeux de sons, et de mots. On y écoute ou produit de la musique.

    Ils sont toujours empreints des règles de vie, car on ne peut pas se comporter n’importe comment si tout le monde veut profiter de cet espace de liberté d’expression.

     

    Leur durée varie beaucoup selon la capacité d’attention des élèves, ¼ d’heure par regroupement en PS, jusqu’à 30 minutes en GS environ.

     

    Tous les rituels ne se font pas forcément en grand groupe. Il arrive que certains rituels soient effectués pendant le petit temps d’accueil des élèves (qui ne devrait pas dépasser ¼ d’heure après le début de l’horaire de classe) : c’est le cas de l’appel, de la météo, confiée parfois à quelques débrouillards.

     

    Attention également, le temps de rangement des activités est primordial : la dinette doit être triée, les puzzles aussi. Cela fait partie de la découverte du monde de sérier les objets en catégories et cela n’est pas le rôle de l’ATSEM ou de l’enseignante !

    Tout objet utilisé doit être rangé par l’enfant, donc accessible pour lui… à sa portée.

    Il est bon d’annoncer 5 minutes avant la fin d’un atelier que maintenant le travail est terminé et qu’il est temps de ranger avant d’aller s’asseoir en regroupement.

    Souvent, pendant un regroupement, l’enseignant vérifie la qualité de son niveau de langue ; il a à proximité, une feuille pour noter les noms des enfants participants et quelques remarques au sujet de leur langage (ou prononciation sur un tableau à double entrée contenant le nom des élèves et des cases pour la date).Il peut prendre des photos de présentations d’élèves, il peut noter sur une grande affiche en dictée à l’adulte une histoire, une idée qu’un élève a exposée.

    Carolarcenciel

    (PS: merci au site de l'école de Pamiers dont j'ai piqué la photo d'illustration !

    Voici leur site sur les rituels pour info :

     http://pedagogie.ac-toulouse.fr/eco-escosse-pamiers/spip/spip.php?rubrique23)

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Ce document est une trame vierge qui me sert de fiche atelier en maternelle.

    Télécharger "fiche atelier vierge.doc »

    Cela correspond à une séance, à inclure bien sûr dans une séquence pour ne pas saucissonner les apprentissages !

    En petite section notamment, cela me permet de noter toutes les actions motrices de base. J'ai déjà rempi ces fiches dans mon classeur maternelle, mais comme j'étais en maternelle avant l'arrivée massive de l'informatique, je vais devoir les rentrer sous format numérique avant de les diffuser ici !

    Il faudra donc attendre un peu pour y avoir accès !

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires